Et de la noblesse de leurs petites façons il avait

Il avait pris chez Fouqué un habit bourgeois, et c’est dans ce costume qu’il passa les ponts-levis. Plein de l’histoire du siège de 1674, il voulut voir, avant de s’enfermer au séminaire, les remparts et la citadelle. Deux ou trois fois il fut sur le point de se faire arrêter par les sentinelles ; il… Poursuivre la lecture de Et de la noblesse de leurs petites façons il avait

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Élisa la femme de chambre de Mme de Rênal n’avait

Julien fut maussade toute la soirée ; jusqu’ici il n’avait été en colère qu’avec le hasard et la société ; depuis que Fouqué lui avait offert un moyen ignoble d’arriver à l’aisance, il avait de l’humeur contre lui-même. Tout à ses pensées, quoique de temps en temps il dît quelques mots à ces dames, Julien… Poursuivre la lecture de Élisa la femme de chambre de Mme de Rênal n’avait

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Pendant que ces sentiments se pressaient en foule dans l’âme

C’était le tour de Julien, qui, depuis une heure et demie, attendait la parole avec ennui. Sa réponse fut parfaite, et surtout longue comme un mandement ; elle laissait tout entendre, et cependant ne disait rien nettement. On y eût trouvé à la fois du respect pour M. de Rênal, de la vénération pour le… Poursuivre la lecture de Pendant que ces sentiments se pressaient en foule dans l’âme

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Ce moment fut affreux son âme arrivait dans des pays

Sa Majesté descendit à la belle église neuve qui ce jour-là était parée de tous ses rideaux cramoisis. Le roi devait dîner, et aussitôt après remonter en voiture pour aller vénérer la célèbre relique de saint Clément. À peine le roi fut-il à l’église, que Julien galopa vers la maison de M. de Rênal. Là,… Poursuivre la lecture de Ce moment fut affreux son âme arrivait dans des pays

Publié le
Catégorisé comme Non classé

De retour à Vergy Julien ne descendit au jardin que

La détermination subite qu’il venait de prendre forma une distraction agréable. Il se disait : il faut que j’aie une de ces deux femmes ; il s’aperçut qu’il aurait beaucoup mieux aimé faire la cour à Mme Derville ; ce n’est pas qu’elle fût plus agréable, mais toujours elle l’avait vu précepteur honoré pour sa… Poursuivre la lecture de De retour à Vergy Julien ne descendit au jardin que

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Cette magnificence mélancolique dégradée

Ce ne fut que dans la nuit du samedi au dimanche, après trois jours de pourparlers, que l’orgueil de l’abbé Maslon plia devant la peur du maire qui se changeait en courage. Il fallut écrire une lettre mielleuse à l’abbé Chélan, pour le prier d’assister à la cérémonie de la relique de Bray-le-Haut, si toutefois… Poursuivre la lecture de Cette magnificence mélancolique dégradée

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Dans l’excès de sa douleur, elle se tordait les mains

Sans qu’elle daignât le dire à personne, un accès de fièvre d’un de ses fils la mettait presque dans le même état que si l’enfant eût été mort. Un éclat de rire grossier, un haussement d’épaules, accompagné de quelque maxime triviale sur la folie des femmes, avaient constamment accueilli les confidences de ce genre de… Poursuivre la lecture de Dans l’excès de sa douleur, elle se tordait les mains

Publié le
Catégorisé comme Non classé

La fameuse nuit du samedi au dimanche…

La hauteur des murs, la profondeur des fossés, l’air terrible des canons l’avaient occupé pendant plusieurs heures, lorsqu’il passa devant le grand café, sur le boulevard. Il resta immobile d’admiration ; il avait beau lire le mot café, écrit en gros caractères au-dessus des deux immenses portes, il ne pouvait en croire ses yeux. Il… Poursuivre la lecture de La fameuse nuit du samedi au dimanche…

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Il n’y a qu’un sot

Il a donné à Sorel quatre arpents pour un, à cinq cents pas plus bas sur les bords du Doubs. Et, quoique cette position fût beaucoup plus avantageuse pour son commerce de planches de sapin, le père Sorel, comme on l’appelle depuis qu’il est riche, a eu le secret d’obtenir de l’impatience et de la… Poursuivre la lecture de Il n’y a qu’un sot

Publié le
Catégorisé comme Non classé