Suivrai-je? –ou est ton cheval? –dans un corral pres de la garita

Elles tombent lourdes de sa couronne en pierres, de sa couronne fermee comme celle des princes. Don Jaime chercha une ouverture par laquelle il put se glisser dans l’interieur; apres quelques minutes de tatonnement, il en decouvrit enfin une assez large pour lui livrer passage.

Alors, M. Je me suis avance jusqu’a la crete meme de la hauteur, Excellence, repondit-il, j’ai vu distinctement le bivouac des _Puros_; ils ne soupconnent pas votre presence: je crois que vous pouvez agir. Cabissol et M. Beaucoup croient que c’est l’egoisme. Cet homme etait _el Rayo_, c’est-a-dire le Tonnerre. Belle demoisellette, lui dit Maurin, vous accepterez bien un verre de fenouillet, que? parce que quand je gagne je regale! Et votre pere, lui aussi, acceptera de trinquer avec nous?. . MAURIN dit _Maurin des Maures_.

Quant au comte et a Dominique, ils se sentaient heureux de se trouver pres de ces belles et naives jeunes filles; ils s’enivraient au feu de leurs regards, ecoutaient avec ravissement la douce musique de leur voix, sans penser a autre chose qu’a jouir le plus longtemps possible du facile bonheur qui leur etait ainsi procure.

Parler du malheur fait venir le malheur. Et sur qui aurait-elle des intentions? demanda Orsini. Rinal, qu’ils avaient, a sa connaissance, _insurte_ (insulte) une femme, et meme une jeune fille, de ses amies. Sur un signe de lui, les dames s’etaient discretement retirees, le laissant seul avec le ranchero. Une toiture de bruyere sur des madriers croises.

Rinal qui se renversa dans son fauteuil. .

Le comte et son guide se frayerent assez difficilement un passage a travers la foule, jusqu’a la prison, devant laquelle veillaient de nombreux factionnaires. .

Il avait son meme costume de bourgeois, son costume des jours de noce et des jours d’emeute. Non, non, je me rappelle notre derniere rencontre a Las Cumbres. que l’honneur. On la lui promet en mariage pour plus tard, apres le service. La Faenza cherchait son fils depuis quelques minutes, lorsqu’elle crut distinguer dans le recoin le plus sombre du jardin, sur un banc de pierre, deux ombres enlacees. Il l’avait fermee aussi et il avait, de plus, arc-boute, contre les deux portes, deux enormes madriers qui trainaient par la. . La famille fut desesperee et s’eloigna. Ma foi oui; ainsi nous ne vous obligerons pas a nous rendre l’hacienda, car nous savons que si vous en sortiez aujourd’hui, demain vous recommenceriez l’attaque. Laissez-moi faire.

. . Cela, soyez-en convaincu, vaudra mieux et pour vous et pour moi; je suis en ce moment plutot votre guide que votre ami, cette position est la seule qui me convienne; laissez-la moi.

Il riait de bon coeur. La derniere phrase de cet entretien confidentiel fut seule entendue. Vous le voyez, mon fils, je descends de ma mule; mes affaires m’appellent dans un rancho peu eloigne, et tout en vous laissant continuer votre route, je vous demande la permission de vous quitter, en vous remerciant de la bonne societe que vous avez bien voulu me faire depuis notre rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *