Retour nécessaire au répertoire classique

Mais ce n’est là qu’une critique peu importante. Si je n’ai parlé que des chefs-d’oeuvre classiques, c’est d’abord qu’eux seuls nous font éprouver cette sensation dans toute son intégrité et qu’ensuite je n’ai pas la prétention de juger sommairement les écrivains et les poètes de mon époque. Les actrices moins portées à exagérer les effets. Pour eux toutefois le point de convergence optique représente encore une moyenne de distance et d’obliquité. On en tient compte, sans doute, dans une certaine mesure, les hommes surtout, car les femmes y résistent ou plutôt se révoltent contre elle.

La mise en scène se trouve donc détruite _ipso facto_. C’est ainsi qu’en 1878, à la Comédie-Française, on a repris _le Misanthrope_ avec les costumes faits en 1837 pour une représentation de gala à Versailles et qui sont à la mode de la minorité de Louis XIV, bien que _le Misanthrope_, qui date de 1666, eût toujours été joué jusqu’alors en habits carrés de la seconde moitié du siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *