Les exemples que l’on pourrait citer sont innombrables

Faire de la mise en scène une copie servile de la réalité serait d’abord une impossibilité matérielle, et ensuite, quand le temps est un des facteurs de la question, un non-sens artistique, puisqu’elle serait en perpétuelle contradiction avec les lentes, mais inéluctables transformations que les lois de l’esprit imposent à toutes nos idées.

Rapport ou contraste entre les images initiales de différents rôles. Une pièce qu’on exhumerait au bout de cinquante ans, dans les mêmes décorations et avec les mêmes costumes qu’à sa première représentation, nous ferait l’effet d’une véritable caricature; car, en bien des points, elle pourrait se trouver en contradiction avec les types que le temps aurait formés dans notre esprit.

Un habile directeur de théâtre arrive ainsi à produire une illusion parfaite en ne cherchant la perfection d’imitation que pour les objets qui doivent fixer l’attention du spectateur. J’ai parcouru les différentes phases du sujet que je m’étais proposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *