Les auteurs se sont trompés sur la mise en oeuvre du ressort musical

Un objet, insignifiant à première vue, prend souvent une valeur considérable et agit alors fatalement sur le jeu des acteurs et sur l’effet général du drame.

En pouvait-il être autrement? C’est précisément le caractère de l’art d’être un jeu, et c’est par là qu’il mérite de charmer et d’embellir la vie.

Mais, si nous pouvons nous consoler de l’abaissement fatal de l’art par la compensation que nous trouvons dans la culture du plus grand nombre, c’est à la condition que nous ne perdions pas de vue le sommet auquel il s’est élevé et vers lequel il doit tendre à remonter, par un autre chemin peut-être, afin que nous ayons toujours conscience de l’effort qu’il nous faudrait faire pour l’atteindre. De la personnalité scénique de l’acteur.

Aujourd’hui, c’est tout le contraire; le choeur n’est qu’un accessoire, et parfois même on le supprime sans beaucoup de façons.

L’ornementation du décor consiste principalement en statues dont une seule serait utile, celle de Neptune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *