Le jeune homme remarque qu’il le gene a l’examiner ainsi

. Puis Maurin alla embrasser son fils chez les braves gens qui l’hebergeaient et passa la plus grande partie de la nuit sous leur toit; et, une heure avant le lever du soleil, il repartait pour arriver premier aux bons endroits a becasses, lesquelles se montrent a la Toussaint comme chacun sait. je dois un dedit de deux cents francs! Et je ne possede plus sur terre que treize francs soixante et quinze! Je suis perdu, definitivement perdu! –Et pourquoi perdu, mon oncle? dit le jeune d’Auriol, Theodule, qui revenait juste a ce moment-la du college ou il etait externe. .

Peut-etre, mais en attendant, nous sommes en paix et nous avons droit a votre protection. . Vive le general Maurin! –Vive le colonel Pastoure! –Mefie-toi, Maurin! ils veulent te prendre. . . Une joie qu’elles lachent au nez des garcons, une fois sorties.

D’ou provenait cette haine? Quelle particularite inconnue du comte l’avait fait naitre? Ceci etait le secret de don Melchior. C’est un peu de trop. Quelque grande que fut la hate, mise par le comte et le mayordomo pour se rendre a l’endroit ou don Melchior etait tombe, Cuellar arriva avant eux. . . . Ah! Si au lieu d’etre seul, cerne dans Mexico, j’avais encore des lieutenants devoues, tenant la campagne, apres la victoire d’aujourd’hui, tout aurait pu se reparer. Rinal, vous me donnez envie d’etre a demain!. Cuellar prit alors conge du comte. Elle avait compris et elle avait ri.

Je suis charme de vous voir dans ces dispositions belliqueuses, repondit froidement l’aventurier; refrenez un peu votre ardeur batailleuse, je vous prie, chaque chose aura son temps, soyez tranquille, mais il ne s’agit pas de cela pour le mouvement. A peine effleure-t-il le baiser de Doriaste vers ces levres chaudes. Vers dix heures du matin, les domestiques de don Antonio de Carrera attelerent les chevaux a la berline, puis quelques instants plus tard le vieillard sortit. . . Le postillon fit claquer son fouet; on partit a fond de train. Au diable le Breton, s’ecria l’aventurier qu’as-tu donc a te troubler ainsi? Voyons, parle ou etrangle. Ils marcherent encore pendant quelques instants silencieux aux cotes l’un de l’autre.

Il arriva devant la ferme, son fusil sur l’epaule. Faites, senorita, et soyez assez bonne pour informer madame votre mere du vif interet que je lui porte, et du chagrin que j’eprouve de la savoir indisposee. . Le cul-de-jatte s’estime encore plus abandonne sans cette lumiere qui espionnait en sa faveur. Comment, monotone? –Dame, en France on nous fait des recits effrayants des pays d’outremer, ou dit-on on trouve a chaque pas des bandits embusques, ou l’on ne saurait faire dix lieues sans risquer vingt fois sa vie; aussi n’est-ce qu’avec une certaine apprehension que nous debarquons sur ces rivages.

_ LE CAS DE MONSIEUR DE LORN I Ah! mais! C’est qu’il n’etait pas du tout rassure, le beau Fernand de Lorn, en entrant pour la premiere fois dans la chambre nuptiale. Au bord de la route, sur une sorte de promontoire qui s’avance dans la vallee, le cimetiere rit, a belles murailles blanches, a pleins buissons de roses, et decoupe ses mimosas et ses eucalyptus d’un gris bleute sur le bleu de la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *