La même toilette ne peut également plaire le jour dans le monde et le soir au

Les documents sur lesquels on peut s’appuyer, tels que statues, vases, camées, médailles, bas-reliefs, peintures, etc. La juxtaposition de la réalité empêche donc l’illusion de se produire au même degré que si le dénouement se profilait sur un décor de carton. Nous goûtons donc un art que nos pères n’auraient pas apprécié, et, en dépit de son infériorité, nous éprouvons des charmes secrets à pénétrer dans les replis des êtres et des choses. La réalité est une cause formelle et non finale d’une évolution dramatique.

Si les contemporains se trompent souvent sur la valeur d’une pièce, c’est que dans leurs jugements ils tiennent compte de l’effet représentatif qui précisément s’adapte à leur goût actuel. Un peintre, choisissant une scène de visites pour sujet d’un tableau de genre, sera naturellement vrai en reproduisant la réalité, et il ne viendra à l’esprit d’aucun spectateur du tableau de comparer le nombre des visiteurs à celui des sièges. Toutefois la complaisance du public est admirable, et son imagination, dont l’école réaliste sera forcée d’accepter le secours, consentira à ramener la grandeur de la scène aux proportions que désirera l’auteur: l’espace et le temps resteront toujours au théâtre forcément conventionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *