La-dessus, les deux jeunes gens se serrerent cordialement la main, en riant comme des ecoliers en

Ne m’avez-vous pas, en causant avec moi, dit, entre autres choses, que vous aviez l’intention de vous rendre a l’hacienda del Arenal, et que si vous ne vous detourniez pas de votre route, au lieu de pousser tout droit a Mexico, c’etait par la raison, que vous craigniez de vous egarer dans un pays que vous ne connaissez pas, et de ne point rencontrer des personnes capables de vous remettre dans le bon chemin? –Je vous ai dit cela, en effet, monsieur.

Fais a ta volonte. Ce Maurin est un gueux qui trompe les filles, tout le monde le sait, et qui tromperait sa femme. Tu les auras si longues qu’elles seront comme des ailes, et Gonfaron, alors, verra un ane voler! Ces paroles furent le signal d’une attaque generale contre le recidiviste.

Que se passait-il? L’un d’eux, un nomme Darboux, galegeaire fameux (encore un!) fumait une grosse bouffarde d’ou s’echappaient des flots de fumee. Ils ne raisonnerent plus de rien. Le plomb, par devant, glisse sur leur plume comme l’eau sur la poitrine d’un canard. L’huile de pied de mouton, un peu rance, est moins chere que le saindoux. .

Il etait dix heures du soir environ lorsque l’avant-garde du corps expeditionnaire atteignit les garitas de Mexico. Il aurait bien voulu essayer avec une ancienne _amie_, pour savoir a quoi s’en tenir. _ _L’eglise du proche village leve au ciel sa tour de prieres, son clocher bleu. Dans les oullieres , tres larges entre les raies de vignes, on semait du ble, apres un labour superficiel.

. Maurin devorait des yeux la nuque ronde et solide ou dansaient les cheveux fous, tout tortilles comme des vrilles de vigne sauvage. . Je vous ecoute, parlez. Son regard allait lentement de la tete a la queue du cortege. Et un peu plus tard, elle lui disait: –Tu ne m’as pas trompee, c’est vrai. Le coude fut passe, mais soudain toute la cavalcade s’arreta avec un frissonnement de surprise et de crainte. de Lorn trouva, en depouillant sa correspondance, la lettre suivante: Mon cher ami, Une femme charmante et du plus grand monde, qui vous aime en secret depuis longtemps, vous attendra demain soir, vers dix heures, chez moi. Ce n’etait pas un bien gros larcin fait au gendarme! Maurin deja avancait les levres pour atteindre celles d’Antonia. il ne le vit plus! Bien avant d’avoir apercu le gendarme, le braconnier s’etait dit qu’il serait peut-etre oblige de prendre la fuite, et il avait calcule ses chances et moyens. . Voyant un etranger du dehors , un a un, quelques ecoliers qui ne le connaissaient pas s’attrouperent autour de lui, parlant de lui a voix basse, s’etonnant de son immobilite, de son air indecis et singulier.

En ce moment on entendit craquer legerement le sable des allees.

L’aventurier rabattit son capuchon sur ses yeux, cacha ses mains dans ses manches, et la tete inclinee sur la poitrine, d’un pas tranquille et recueilli, il traversa la place en diagonale et s’engagea dans une des rues aboutissantes. Je les prie de recevoir tout mes remerciments: un homme est heureux en tombant de si haut d’avoir des amis pour lui rendre la chute moins lourde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *