Il suffit souvent d’une négligence de détail, telle par exemple que le mouvement intempestif d’un figurant

L’art du metteur en scène demande beaucoup plus de précaution que d’audace. Mais tel qu’il apparaît au début de la pièce, tel il doit rester jusqu’au dénouement. La France est aujourd’hui une démocratie.

Il en est de même dans les scènes successives; car chacune d’elles a en quelque sorte ses péripéties et son dénouement. Ce sont des mouvements de l’âme qui déterminent le mouvement scénique. La lecture est donc la véritable pierre de touche des oeuvres dramatiques. A ne considérer que le sens premier des mots, il n’y a guère de différence entre elles; cependant on ne peut contester qu’il n’y en ait une notable si nous considérons l’emploi que nous faisons de ces deux mots, quand nous les appliquons à des ouvrages dramatiques. C’est une belle solitude nocturne. _–Transport d’effet: _les Rantzau. Les auteurs se sont trompés sur la mise en oeuvre du ressort musical.

Un homme vif, actif, ne s’habille pas ou ne porte pas ses vêtements comme un homme lent et paresseux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.