En effet, c’est là le cours perpétuel de la vie; mais, dans ce cas, les impressions

Je suis donc heureux de saluer ici M. C’est qu’en effet, ce dont on peut juger par certains détails du dialogue (je t’aime! voilà ce que je sais, ma chère; voilà ce que cette fleur te dira, etc.

Le public se contente ici d’un signe abrégé, ce qui est possible dans un genre où l’on ne recherche la vérité que dans l’humour et dans l’esprit du dialogue.

Dans un autre ouvrage, dans le _Traité de Diction_ que j’ai publié il y a deux ans, j’ai insisté sur la nécessité pour un acteur de se composer un extérieur physique en rapport avec le sentiment moral du personnage qu’il représente. Or, en général, il n’en est absolument rien, et il est facile de constater que si les spectateurs savent à tout instant à quel tableau en est la pièce, ils perdent rapidement la notion des actes et sont dans l’impossibilité de dire à quel acte appartient tel ou tel tableau. Il n’y a que demi-mal quand il s’agit de pièces modernes, où le mot _acte_ et le mot _tableau_ sont si fréquemment confondus, et où l’expression de _cinq actes_ n’est qu’une phraséologie de convention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *