Dans la mise en scène d’une oeuvre tragique, il est donc sage d’abandonner toute prétention à

L’art dramatique ramené ainsi à n’être que de l’art théâtral devient un art tout à fait inférieur. Enfin, dirai-je pour terminer, j’ai rencontré comme cela était fatal, la théorie réaliste ou naturaliste. Tout ce qui a sur le caractère de Fritz une influence si heureuse compose précisément tous les éléments de la mise en scène. L’imagination est la faculté que nous avons d’évoquer des images et des séries associées d’images, auxquelles correspondent des idées et des séries associées d’idées, et qui toutes sont reliées par un lien de contiguïté sérielle, sinon immédiate, au moins saisissable et certaine. Ainsi compris, l’art de la mise en scène aurait sa fin en lui-même, ce qui serait, pour qui réfléchit, son anéantissement, car il deviendrait, ici, l’art du peintre, là, l’art de l’architecte, là, l’art du sculpteur, là, l’art du tapissier, etc.

Il faut donc s’efforcer d’effacer les traits particuliers et s’en tenir aux grandes lignes générales, se contenter d’une architecture simple et grande tout à la fois, de hauts et sévères portiques, peu surchargés d’ornements.

Cependant l’intervention des forces mystérieuses de la nature est dans ce cas tout à fait remarquable, en ce que l’illusion théâtrale agit directement sur le personnage du drame, à l’émotion duquel s’associe le spectateur. Les actrices trouveraient, dans le maniement de cette draperie toujours libre, flottante ou serrée à leur gré, l’occasion de beaux plis ou de gracieux enveloppements. Types généraux de l’ancienne comédie. Au théâtre, le poète, présent mais silencieux, n’y peut plus animer la nature et lui insuffler, comme dans le roman, une sorte de force passionnelle active.

On voit que la science de la mise en scène a là un point de contact remarquable avec la physiologie. Ce sont donc, dans ce cas, ces types généraux et invariablement fixés dont le théâtre nous doit la représentation fidèle, puisque eux seuls répondent aux formes que le temps a imposées à nos idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.