C’etait bien l’histoire des campaux qui recommencait; mais, cette fois, les deux chevaux ne revenaient pas

–_Domine non sum dignus_. . C’etait une etroite cabane de maconnerie, toute pareille a celles ou, le dimanche, les pauvres gens de Provence vont manger la bouille-abaisse, quand ils ont le bonheur d’avoir quelques centaines de francs pour _faire batir_. Elles resonneront bientot a ses oreilles, les voix mechantes des sous-officiers enrouees par les habituelles souleries. Il allait s’enlever a bonne portee. La route traversee, je comptais rentrer dans le bois de l’autre cote, pour attraper les sentiers que je connais et me rendre ici en passant par-dessus la colline. CHAPITRE XIV A Corse entier, Corsoise et demie.

Oh! Si je pouvais me le persuader, j’espererais. Magaud, reprit M. Il y voit la nudite de Marceline; il se retient pour ne pas l’etreindre. Le mayordomo hocha la tete.

La cuadrilla de l’aventurier n’etait pas composee de cavaliers vulgaires, ils en avaient deja donne la preuve et devaient la donner encore; en quelques mots brefs et rapides, don Jaime fit comprendre son intention. Les pipes allumees: –Voici, dit Maurin. Voila seigneurie, ce qu’il etait, je le crois, de mon devoir de vous apprendre; Dieu sait que, si j’ai parle, ce n’a ete que dans une intention pure.

. Colonel Pastoure! dit gaiement le general Maurin. Et il s’efforce a tendre ses idees ailleurs, a fuir l’epouvantable fantome de sa maitresse pamee sur un divan sale pres un noceur en joie.

. Lorsque dans le commencement de leur liaison par suite de revelations anonymes don Antonio de Cacerbar, convaincu de trahison, condamne par l’association mysterieuse, et oblige de defendre sa vie contre un des affilies, tomba sous l’epee de son adversaire, et fut laisse pour mort sur la route, ou le trouva Dominique ainsi que nous l’avons rapporte plus haut, don Melchior, qui de loin assistait masque a cette sanglante execution, resolut, si cela etait possible, de sauver cet homme qui lui inspirait de si vives sympathies. Et tout se conclura par un dilemme, le fameux dilemme, un dilemme triomphal pose avec une fatigue dans la gorge, en approchant le mouchoir des levres par un geste automatique, quasi-somnambulesque. Et a la stupefaction generale, il passa son bras sous le sien et l’entraina dans l’interieur du palais. Voila ce dont je voulais etre certain, maintenant, ecoute-moi a ton tour; cet homme que tu as si betement, passe-moi le mot, si betement dis-je, secouru, t’a menti du premier au dernier mot qu’il t’a dit. Nos gens sont fatigues, lui dit-il, il serait temps de songer a camper pour la nuit. Ah! fit encore le colonel.

Va-t’en. Y avait-il beaucoup de vin dans la bouteille qu’ils t’ont prise? –A peine un verre. Je t’en donnerai, quand tu t’en iras. Or, le gouvernement de Son Excellence don Benito JuArez a, en ce moment, les yeux ouverts sur les machinations de deux hommes qui sont fortement soupconnes de jouer ce double role; mais les individus dont il s’agit sont doues d’une si merveilleuse finesse, leurs mesures sont si bien prises, que, malgre la quasi certitude morale qui existe contre eux, il a ete jusqu’a present impossible d’obtenir la preuve la plus legere de la verite: ce sont ces deux hommes qu’il faudrait demasquer en s’emparant de leurs papiers, sur la remise desquels quinze mille piastres seraient immediatement comptes en sus des dix mille donnes d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.