Ces acteurs tiennent cependant une grande place et une place méritée dans l’histoire dramatique; car instruits,

Tout ce qui s’éloigne de notre expérience actuelle perd peu à peu toute précision, et même de sa vraisemblance, tellement que si on faisait passer devant les yeux d’un homme de soixante ans une suite chronologique de gravures représentant les modes qu’ont depuis sa naissance successivement adoptées ses contemporains, il ne les reconnaîtrait pas pour la plupart et en regarderait quelques-unes comme imaginées après coup et tout à fait invraisemblables. Pièces où domine l’imagination. Prédominance des traits généraux. Poirier_. A un point de vue général, la figuration est soumise aux lois qui règlent la disposition hiérarchique des personnages sur la scène. Erckmann-Chatrian. Sur la scène, on ne bâtit pas de vraies maisons, on ne plante pas de vrais arbres, on ne déroule pas de véritables flots, on ne pousse pas dans le ciel de vrais nuages, etc. C’est ainsi que sont réglés le repas de don César au quatrième acte de _Ruy Blas_, celui d’Annibal et de Fabrice dans _l’Aventurière_, et celui de l’oncle et du neveu dans _Il ne faut jurer de rien_.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.