Ce qui en tenait lieu, c’était le milieu villageois ou autrement dit le milieu pastoral

De l’évolution démocratique. Dans les théâtres comiques, on prend résolument le taureau par les cornes, et l’on figure le bal le plus élégant au moyen de six ou huit figurants piètrement habillés. Les contrastes qui ne résultent ni de l’action ni des péripéties du drame sont au nombre des causes les plus puissantes qui détournent fatalement l’attention du spectateur. Mais le moyen le plus sûr de soumettre les actrices aux conditions esthétiques de l’art de la mise en scène serait de ne pas leur faire supporter les frais de leur toilette. Cas où les causes de l’émotion sont subjectives. La mise en scène, en effet, subit fatalement la loi de concentration, en vertu de laquelle l’attention du spectateur est ramenée et se fixe sur le personnage humain. Ce que nous devons considérer, c’est la source d’où jaillit l’émotion, c’est-à-dire la cause d’où naît le sentiment qui agite les personnages et qui de leur âme passe sympathiquement dans la nôtre. Leur influence sur l’art dramatique et sur l’art théâtral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.