Ce fut le legat du saint-siege qui donna la benediction nuptiale aux nouveaux epoux

, Provencal d’origine et fils d’un bottier de village (detail connu), prononca au milieu de la conversation, une phrase banale, celle-ci a peu pres: –L’evolution, tant que vous voudrez, mais plus de revolution! Les revolutions sont des moyens du passe. Sandri se leva, lui jeta un regard feroce et prononca: –Je comprends maintenant pourquoi tu avais les yeux rouges, Tonia, quand je suis entre. Que votre Excellence, dit-il, daigne jeter les yeux sur cet ordre royal. . Je les rattrape. La conversation continua sur ce ton pendant quelque temps. Ce Maurin, je le tiens a l’oeil. Et qui donc, repliqua Maurin en froncant le sourcil, le bourre d’idees comme ca? –Des gens qui lui donnent a lire toutes sortes d’histoires.

C’est gentil ca, me voila paye, fit-il, si nous sommes amis! Ils causaient, Maurin sur le pas de la porte du cabaret, Tonia arretee sur la route, aux regards de qui pouvait passer. Cabissol repartirent ensemble pour Draguignan. La lumiere qui se filtre par la verdure tendre des marronniers s’en vient voluter autour de ses formes que la marche ondule. Alors, dit Maurin, tu n’en auras rien. Je ne le crois pas, mais peut-etre il y aura bataille. C’est le bon moment pour faire le merle . Et vous, bonnes gens, vous n’avez pas crainte de la lui faire tant desirer, dites un peu? N’a-t-il pas assez tremble de froid pour de bon dans toute sa vie? Faut-il encore lui faire faire la comedie de sa misere? Vous riez la de ce qui fait pleurer! N’avez-vous pas honte de faire mettre a genoux un homme, pour un present de quatre sous, dites-moi! Pour peu de chose, vous abaissez le chretien et vous humiliez une creature. Alors, insinua Caboufigue, tu m’aideras un peu, j’espere? –Enfin nous y voila. . Et je veux dire par la, ajouta-t-il paisiblement,–car nous savons tous trois que tu es un jaloux,–je veux dire comme ca, Secourgeon, que lorsqu’on croit l’etre il faut en devenir sur avant de le dire a la gendarmerie. Le lapin sauvage roti est une nourriture de princes! –C’est convenu! fit le second gendarme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.